Evaluation du médicament au Japon dans Prismaccess

Prioritis a le plaisir d’annoncer l’intégration des décisions japonaises en matière de remboursement, de prix et d’accès dans Prismaccess et Evalumade.

Le Japon est le deuxième marché pharmaceutique mondial avec une valeur de 94 025 millions de dollars, juste derrière les États-Unis.
Elle est l’un des principaux acteurs de l’industrie pharmaceutique et représente un organe décisionnel de plus en plus influent en matière d’HTA.

Avec une dépense par habitant d’environ 803 $ en 2017, le secteur pharmaceutique japonais devrait atteindre 72 milliards de dollars d’ici 2021, soit une croissance de 17 % entre 2011 et 2020 (enquête GlobalData).

Au Japon, le marché pharmaceutique est très fragmenté, avec plus de 100 sociétés nationales coexistant ensemble. L’industrie pharmaceutique multinationale garde un œil vigilant sur le Japon dans le but de pénétrer son marché attractif.

Le marché s’éloigne d’un système qui a historiquement fourni un cadre de tarification et d’accès relativement favorable à un système plus restrictif.

En 2016, le gouvernement a lancé un programme pilote d’évaluation sur un petit nombre de médicaments et de dispositifs médicaux. Le principal critère de sélection était le coût de l’impact au sein du système de soins de santé. Les résultats finaux serviront à ajuster les prix de remboursement lors de la révision des prix en 2018.

En mars 2017, un sous-comité du Conseil Médical central de l’assurance sociale (Chuikyo) a adopté un système d’évaluation à cinq niveaux pour catégoriser la rentabilité des médicaments. Le système évaluera le rapport coût-efficacité différentiel (RCED) et donnera l’un des avis suivant : “très bon”, “bon”, “acceptable”, “mauvais” ou “très mauvais”, selon des critères qui demeurent inconnus. Il est probable que Chuikyo adoptera un seuil de “consentement à payer” (VDP) comme critère prédominant de sa notation.

L’objectif de cette nouvelle approche systématique de l’évaluation économique est d’accroître l’efficacité et la viabilité du système de soins de santé. Le nouveau système devrait être mis en œuvre en 2019.



Besoin de plus d'informations ? Contactez-nous
CONTACT